Imerys, Transform to perform
X

Limiter les émissions fugitives de poussière par la mise en œuvre de bonnes pratiques

EN

Développement Durable

Limiter les émissions fugitives de poussière par la mise en œuvre de bonnes pratiques

La mise en œuvre de bonnes pratiques permet de limiter drastiquement les émissions fugitives de poussières pour de bonnes relations avec les communautés environnantes de nos sites. Nous en présentons ci-après quelques exemples.

France : moins de poussière grâce à des écrans de protection
Depuis 2008, le site des Feldspaths du Morvan (Division Minéraux pour Céramiques) utilise des écrans de protection avant, arrière et latéraux lors du chargement des produits pour éviter que la poussière ne se répande lorsque les silos de 4 m de hauteur sont vidés. Lors du chargement, des bavettes viennent maintenant se plaquer contre la benne par un système de vérins hydrauliques, et un système d’aspiration contrôle l’émission des poussières. Ces nouveaux aménagements ont permis de respecter les seuils réglementaires en matière de rejets de poussières et de nuisances sonores. Il permet par ailleurs de récupérer et recycler le minerai collecté par le dépoussiéreur.

Italie : laver les camions et arroser les rampes d’accès
L’usine Granital d’Imerys Minerali comporte une rampe d’accès aux trémies en contrebas de laquelle passe une route publique. La circulation quotidienne des camions génère des émissions dont les retombées se font en partie sur la route, occasionnant des nuisances pour les usagers. Afin de limiter ces émissions, le site a mis en place en 2005 un double système. Lors des périodes sans précipitations, la rampe d’accès aux trémies est systématiquement arrosée grâce à un système permanent d'aspersion afin de fixer les poussières au sol. Par ailleurs, pour sortir du site, chaque camion doit passer sur une installation à déclenchement automatique qui rince ses roues et son bas de caisse.

Etats-Unis : fixer les poussières sur les routes
Plusieurs sites américains d'Imerys Filtration ont opté pour l’enrobage des poussières sur les routes à proximité des usines. En accord avec les autorités locales, l’entreprise procède à des pulvérisations régulières de chlorure de magnésium qui fixent les poussières et les rendent moins volatiles. Ce produit inerte est efficace plusieurs jours. Ce principe, simple et peu coûteux, est en place depuis maintenant cinq ans. Il a permis de réduire le nombre de plaintes des riverains.

Etats-Unis : revégétaliser des anciennes carrières
Les particules de diatomite sont très fines et des émissions fugitives de poussières sont courantes dans les carrières où ce minerai est extrait. Pour limiter cette nuisance, le site Imerys Filtration de Lompoc (Californie) a choisi de revégétaliser ses anciennes zones d’extraction. Forte d’un partenariat avec la décharge du comté de Santa Barbara, l’usine récupère les déchets verts de la commune. Broyés et transformés en paillis, ces résidus végétaux sont ensuite mélangés à un engrais puis déposés sur les surfaces de la carrière à replanter. Cela rend la terre à nouveau fertile. 30 à 40 jours après le semis de graines, l’ancienne carrière se couvre de jeunes pousses d’herbe et la végétation naissante empêche les particules de diatomite de s’envoler.


Depuis 2005, notre périmètre de reporting Développement Durable englobe toutes les activités sur lesquelles nous exerçons un contrôle opérationnel.

Rapport Développement Durable 2011
Retourner en haut de la page
Stratégie

Notre politique de Développement Durable appuie la stratégie du Groupe, en confortant son action à long terme. Notre action est guidée par un plan à trois ans.

Enjeux environnementaux

Nous travaillons à la réduction de notre empreinte environnementale et à l'utilisation efficace des ressources naturelles. Nous contrôlons strictement l'impact de nos activités.

Enjeux sociaux

Santé et sécurité, ressources humaines, éthique et dialogue avec les communautés : telles sont nos priorités en matière d'engagement social.