Actualités corporate

Michel Cornelissen : « Garantir la sécurité tout en restant opérationnel pour faire fonctionner les industries vitales »

5 questions à Michel Cornelissen, Vice-Président Solutions de Haute Température et membre du Comité Exécutif d’Imerys.

Alt_Text

Michel a rejoint Imerys en 1991, après avoir débuté sa carrière en tant qu’ingénieur commercial au sein du groupe Prayon Rupel. Il occupe d’abord différents postes dans les domaines Ventes & Marketing, Développement Commercial et Direction Générale, au sein de plusieurs divisions d’Imerys. En 2014, Michel devient Directeur Général pour l’Amérique du Nord d’Imerys Refractory Minerals. Il est nommé Vice-Président et Directeur Général de la division des Réfractaires Monolithiques (Calderys) en 2017, puis Vice-Président de la Business Area (Domaine d’Activité) Solutions de Haute Température en novembre 2018.

1. Comment votre Business Area a-t-elle fait face à la crise de la Covid-19 ?

La Business Area Solutions de Haute Température d’Imerys fournit des produits formulés prêts à l’emploi et des prestations sur site pour les secteurs de la sidérurgie, de la fonderie et de la thermique industrielle à travers le monde entier. Comme nous exploitons 35 usines dans 18 pays, nous avons ressenti très tôt l’impact de la Covid-19 et nous avons rapidement compris que cette crise ne se limiterait pas uniquement à la Chine. Très vite, nous avons mis en place une équipe pour gérer cette crise mondiale. 

La santé de nos employés et de notre clientèle constituait notre priorité, et nous sommes extrêmement fiers d’avoir pu poursuivre nos opérations sur nos sites et chez nos clients sans compromettre ce principe.  

Nous avons également pu tirer des leçons de notre expérience en Chine, où les hauts fourneaux ont notamment continué à fonctionner pendant le confinement. Nous nous sommes par conséquent préparés à aider les aciéries intégrées présentes dans d’autres régions à rester opérationnelles. Nous avons en outre rencontré des problèmes de disponibilité des matières premières importées, ce qui nous a poussés à nous tourner vers des sources d’approvisionnement plus locales afin d’assurer le maintien de nos activités pendant les périodes de confinement.  

2. Quelle est la spécificité de votre Business Area et comment est-elle gérée dans la situation exceptionnelle liée à la Covid-19 ?

La Business Area Solutions de Haute Température intervient non seulement au sein de nos usines, mais également sur de nombreux sites clients. Au niveau mondial, environ 20 % de notre personnel se consacre aux installations de notre clientèle. La Covid-19 a donc eu un impact à la fois sur nos propres opérations et sur celles de nos clients. 

Notre implantation industrielle nous a fortement aidés à maintenir l’activité de nos clients et des industries vitales qui en dépendent pendant toute la durée de cette crise. 

Dans le cadre de la gestion de crise, nous avons modifié nos sources d’approvisionnement en fonction de la progression géographique de la pandémie, afin de sécuriser la production client et d’éviter les risques de rupture de la supply chain. Nous avons en outre proposé d’expédier les produits finis sur les sites de nos clients. 

3. Quels sont les impacts sur vos opérations et vos marchés ?

La quasi-totalité de nos 35 usines sont restées en activité tout au long de la crise de la Covid-19. Une grande partie de nos clients évoluent dans des secteurs industriels critiques. Il est donc primordial de maintenir nos usines ouvertes et de continuer à fournir des services essentiels en toute sécurité. 

Nous avons également été confrontés au problème de la fermeture des frontières. Dans ce contexte, nous avons réorganisé localement nos équipes d’installation et de projet afin qu’elles restent opérationnelles. Nous avons mis en place des protocoles d’hygiène et de sécurité stricts, par exemple en encourageant le télétravail autant que possible, en séparant les quarts de travail dans les usines et en respectant la distanciation sociale.

Nous tenions à garantir la santé et la sécurité de nos employés et de nos clients tout en poursuivant nos opérations pour assurer le maintien de l’activité de notre clientèle et des industries vitales qui en dépendent. 

Nous tenions à garantir la santé et la sécurité de nos employés et de nos clients tout en poursuivant nos opérations pour assurer le maintien de l’activité de notre clientèle et des industries vitales qui en dépendent.

4. Quelles seront les conséquences de cette crise sans précédent ?

Au sein d’Imerys, notre Business Area est aujourd’hui probablement l’une des plus impactées par l’épidémie de Covid-19 en termes de ventes, et ce après une année 2019 déjà difficile. Les marchés de la sidérurgie et de l’automobile ont été durement touchés par la crise sanitaire. En outre, de nombreux projets de rénovation réfractaire sont reportés au second semestre de cette année, voire à l’année prochaine. Dans les semaines et mois à venir, nous allons nous concentrer sur notre trésorerie et la maîtrise des coûts, tout en restant flexibles et agiles pour nous adapter et répondre à la demande des clients. 

Cette crise nous a amenés à repenser notre façon d’agir en tant qu’entreprise internationale, notamment en donnant plus d’autonomie et de responsabilités aux centres régionaux et aux usines. Elle a incontestablement prouvé que l’on peut être un acteur mondial sans quitter son pays d’origine ! À l’avenir, cela soulève des questions sur le bon équilibre entre la visioconférence et les rencontres physiques. Personnellement, je considère les deux comme utiles, mais peut-être dans des proportions différentes d’avant la crise.

5. Quelles sont les perspectives d’avenir pour votre Business Area ?

Bien qu’éprouvante, cette période nous aura néanmoins beaucoup appris sur notre fonctionnement en tant que Business Area, et en particulier sur l’importance fondamentale des personnes et des équipes. Plus que jamais, j’ai pris conscience que notre métier repose sur l’expertise de nos collaborateurs, dont l’engagement nous a permis de nous adapter tout au long de cette crise pour répondre aux besoins de nos clients. 

Bien sûr, il reste une grande incertitude sur les mois à venir, et nous ne nous attendons pas à revenir immédiatement à la demande d’avant la crise. Cependant, la rapidité et l’efficacité de notre réaction face à cette situation me rendent confiant dans les perspectives d’évolution de la Business Area Solutions de Haute Température. Nos employés et nos clients ont gardé leur calme et travaillé ensemble pour trouver des solutions, et je sais que nos clients ont apprécié notre capacité à les maintenir en activité. Lorsque je regarde vers l’avenir, je continue à voir un grand potentiel de croissance pour les Solutions de Haute Température. Au moment où nous sortons de la crise, nous savons déjà que la reprise aura lieu plus vite dans certaines régions que dans d’autres. Nous veillerons à être présents dans ces secteurs à croissance rapide afin d’y étendre notre implantation. Nous continuerons également d’élargir notre gamme de produits pour répondre à l’évolution des besoins des clients, de plus en plus orientés vers un service global. 

Quelques mots pour conclure 

Je résumerais en deux mots : engagement et dévouement, envers nos équipes, nos clients et les communautés au sein desquelles nous exerçons nos activités.

Tout au long de cette période difficile, l’engagement de nos équipes et leur dévouement a été une source constante d’espoir. Faire basculer si rapidement certains collaborateurs en télétravail tout en en maintenant d’autres sur place n’a pas été une mince affaire, mais tous nos employés ont montré une forte implication — ce dont je leur suis reconnaissant. 

J’ai conscience que chacun a travaillé très dur et je suis très heureux d’avoir pu diriger un groupe aussi exceptionnel par sa cohésion et son harmonie.