Aller au contenu principal
Accueil Communiqué de Presse Résultats 2020 d’Imerys : reprise confortée au…
Communiqué de Presse

Résultats 2020 d’Imerys : reprise confortée au quatrième trimestre, résilience de la rentabilité et solide génération de cash-flow, dans un environnement marqué par la  pandémie de Covid-19

  • Chiffre d’affaires annuel de 3,8 milliards d’euros (- 12,8 % par rapport à 2019)
  • La reprise s’accélère en fin d’année sur la plupart des marchés finaux : croissance organique de + 1,7 % au quatrième trimestre
  • Marge d’EBITDA courant aux troisième et quatrième trimestres (18,0 %), supérieure à l’an dernier
  • Contribution significative des économies de coûts fixes et frais généraux : 131 millions d’euros
  • Cash-flow libre opérationnel courant net de 373 millions d’euros (+ 7,4 % par rapport à 2019), permettant de réduire la dette financière nette de 177 millions d’euros
  • Résultat net impacté par des charges non récurrentes de 137 millions d’euros, pour l’essentiel des dépréciations d’actifs
  • Proposition de dividende : 1,15 euro par action en numéraire 

Alessandro Dazza, Directeur général : 

« Les résultats d’Imerys en 2020 confirment la solidité de ses fondamentaux et la résilience de son modèle économique, dans un contexte de crise sanitaire et économique sans précédent faisant suite à la pandémie de Covid-19. La mise en œuvre de notre plan d’action de maîtrise des coûts et l’achèvement de notre programme de transformation Connect & Shape nous ont effectivement permis de renouer avec les niveaux de marges opérationnelles d’avant la crise de la Covid-19 et de dégager un solide cash-flow au second semestre. Imerys a enregistré des progrès importants en matière de développement durable, en dépassant ses objectifs ambitieux. L’innovation a été le moteur de notre activité, comme en témoigne le lancement de 70 nouvelles solutions minérales pour nos clients. Je tiens à remercier toutes mes équipes pour le travail formidable qu’elles ont accompli durant cette année difficile. Même si la reprise économique se renforce globalement, nous devons rester concentrés sur l'amélioration de notre performance opérationnelle et commerciale. Parallèlement, fort d’une robuste génération de cash et d’une position financière solide, Imerys continuera d’investir dans l’augmentation ciblée de ses capacités et dans des acquisitions de complément, pour accompagner la croissance future et la création de valeur ».

Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du document d’enregistrement universel et de la publication du rapport financier annuel.

Résultats consolidés

Augmentation des capacités et acquisitions de complément pour accompagner la croissance future​  

Le Groupe poursuit sa stratégie de croissance, à travers l’expansion de ses capacités de production pour répondre à la demande grandissante de ses produits et services :

  • Sur le segment Minéraux de Performance, un investissement de 35 millions d’euros, en Suisse, pour doubler les capacités de production de graphite synthétique de haute pureté utilisé dans les batteries lithium-ion. Cet investissement est le premier d’une série de projets d’expansion de nos capacités dédiées au marché mondial en plein essor des véhicules électriques.
  • Sur le segment Matériaux & Solutions de Haute Température, un investissement de 37 millions d’euros pour la mise en service d’une usine entièrement nouvelle en Inde, afin de répondre à la demande croissante de solutions réfractaires de haute performance sur le marché domestique. L’Inde est en effet le deuxième producteur mondial d’acier.

En 2020, Imerys a procédé à plusieurs acquisitions de complément dans des régions et des marchés en plein développement. 

  • Imerys a annoncé en octobre l’acquisition de Sunward Refractories (chiffre d’affaires estimé à 15 millions de dollars en 2021), un producteur taiwanais de solutions réfractaires de haute température, pour compléter le portefeuille de produits existants du Groupe dans la région et accroître ainsi sa pénétration en Asie.
  • Imerys a conclu en décembre le rachat d’une participation majoritaire de 60 %, avec options d’achat sur le reste du capital, dans le groupe Haznedar, un fabricant turc de réfractaires et de briques monolithiques de haute qualité, utilisés dans les secteurs de la sidérurgie, du ciment et de la pétrochimie. En 2019, Haznedar a réalisé 64 millions de dollars de chiffre d’affaires (dont 40 % à l’exportation) et 17 millions de dollars d’EBITDA. Par ce rachat, Imerys, numéro 1 mondial des réfractaires monolithiques silico-alumineux, présent dans 30 pays, complète son offre actuelle et étend son implantation industrielle avec une base de production compétitive en Turquie, stratégiquement située entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Le Groupe renforce ainsi sa position sur le marché turc, attractif et en forte croissance, où Haznedar jouit de positions de leader, d’une marque forte et de produits de qualité supérieure. Ses activités sont intégrées à la division Solutions de HauteTempérature, dans le segment des Matériaux & Solutions de Haute Température.
  • Dans la première moitié de l’année, le Groupe a également acquis Cornerstone Industrial Minerals Corp. (avril 2020), un producteur de perlite de haute qualité en Amérique du Nord (chiffre d’affaires annuel de 12 millions de dollars) et Hysil (juillet 2020), un producteur indien de panneaux de silicate de calcium destinés aux projets d'isolation thermique de secteurs tels que la cimenterie, la métallurgie, la raffinerie, la pétrochimie et les centrales électriques (5 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel). 

Dans le cadre de la gestion de son portefeuille d’activités, Imerys a cédé ses sites de kaolin à Pittong en Australie (décembre 2020, 12 millions de dollars australiens de chiffre d’affaires annuel).

Dividende

Lors de l’Assemblée Générale des actionnaires du 10 mai 2021, le Conseil d’administration proposera la distribution en numéraire d’un dividende de 1,15 € par action, ce qui représente un versement total estimé à 97 millions d’euros, soit 57 % du résultat courant net, part du Groupe. Cette proposition témoigne de la confiance du Conseil dans les fondamentaux et les perspectives de croissance du Groupe. 

COMMENTAIRE DES RÉSULTATS DU 4​ÈME ​TRIMESTRE ET DE L'ANNÉE 2020

Chiffre d'affaires

CA 2019-2020

Le chiffre d’affaires ​ de l’année 2020 s’élève à 3 798,5 millions d’euros, soit une baisse de 10,7 % par rapport à l’exercice précédent, à périmètre et change constants. Les volumes de vente du Groupe ont progressé de 0,7 % au quatrième trimestre 2020, témoignant d’une amélioration continue depuis le second trimestre, au cours duquel l’impact de la pandémie de Covid-19 avait été le plus négatif. La reprise s’est consolidée sur tous les marchés sous-jacents au quatrième trimestre.

Dans ce contexte, Imerys a conservé un prix-mix positif de 0,7 % par rapport à l’année passée, qui s’est établi à 1,0 % (+ 10,4 millions d’euros) au quatrième trimestre.

Le chiffre d’affaires intègre un effet de change négatif significatif de 91,4 millions d’euros (- 2,1 %), essentiellement imputable à la dépréciation du dollar américain par rapport à l’euro au deuxième semestre de l’année. 

L’effet de périmètre s’élève à 0,7 million d’euros sur l’ensemble de l’année 2020, la contribution positive des récentes acquisitions de complément ayant été contrebalancée par la cession de sites non stratégiques et la déconsolidation des filiales nord-américaines de talc en février 2019.

EBITDA courant

EBITDA courant 2019-2020

L’EBITDA courant ​ atteint 631,5 millions d’euros sur l’ensemble de l’année 2020. Au quatrième trimestre, la marge d’EBITDA courant ressortait à 18 %, soit au-dessus du niveau de 2019 (17,7 %).  

En 2020, la contribution négative des volumes (244 millions d’euros) a été en partie compensée par un prix-mix positif (33 millions d’euros) et les mesures importantes mises en œuvre par le Groupe pour réduire ses coûts. Les coûts variables ont bénéficié des 71 millions d’euros d’économies liés aux programmes Connect & Shape (centralisation des achats) et d’excellence industrielle I-Cube. Les coûts fixes et frais généraux ont bénéficié d'actions spécifiques, qui ont permis de dégager 131 millions d’euros d’économies : 86 millions d’euros découlant des mesures liées à la Covid-19 et 45 millions d’euros du programme Connect & Shape. Le plan de transformation du Groupe a atteint ses objectifs plus tôt que prévu (100 millions d’euros d’économies brutes en rythme annualisé).

L’effet de change a été négatif à 18,3 millions d’euros.

Le ​résultat opérationnel courant s’élève à 298,5 millions d’euros, en retrait de 32,0 % par rapport à l’année 2019.

Résultat courant net

Le ​résultat courant net, part du Groupe​, s’élève à 167,0 millions d’euros, soit une baisse de 39,7 % par rapport à 2019. Le résultat financier net est négatif, à - 61,4 millions d’euros en 2020, soit 17,7 millions d’euros de moins que durant l’année 2019, qui avait été soutenu par le remboursement en mars 2019 du placement privé libellé en yens japonais. La charge d’impôts de 44,3 millions d’euros correspond à un taux d’imposition effectif de 27,8%, contre 28,8 % en 2019. Le résultat courant net, part du Groupe​, par action ressort à 2,03 euros, soit une baisse de 42,0 %.

Résultat net

Les autres charges et produits d’exploitation, nets d’impôts, représentent une charge totale de 136,8 millions d’euros en 2020, essentiellement imputable à des dépréciations d’actifs et à des réorganisations d’activité ciblées. En conséquence, le ​résultat net, part du Groupe​, s’élève à 30,1 millions d’euros en 2020. 

Cash-flow libre opérationnel courant net

Cash-flow libre opérationnel courant net   

Imerys a généré un cash-flow libre opérationnel courant net de 373,5 millions d’euros en 2020, soit une hausse de 7,4 %. Ce chiffre tient compte de dépenses d’investissement de 262,1 millions d’euros (soit 6,9 % du chiffre d’affaires), en baisse de 29,6 millions d’euros en glissement annuel, ainsi que d’une amélioration significative du fonds de roulement opérationnel (contribution positive de 74,9 millions d’euros) par rapport à l’an passé, grâce, en particulier, à une meilleure gestion des stocks.

En outre, le montant limité des dividendes distribués (-17,6 millions d’euros en 2020 contre 172,7 millions d’euros en 2019) et une variation positive du besoin en fonds de roulement non opérationnel ont contribué à une réduction de 177,0 millions d’euros de la dette financière nette en 2020.

Évolution de la dette financière nette

Structure Financière

Structure financière

La dette financière nette s’élève à 1508,0 millions d’euros au 31 décembre 2020, soit 2,4 fois l’EBITDA courant.

Les notes de crédit « Investment grade » d’Imerys ont été confirmées par Standard and Poor's (2 juin 2020, BBB-, perspective stable) et par Moody’s (2 avril 2020, Baa3, perspective négative).  

Au 31 décembre 2020, les financements obligataires d’Imerys s’élèvent à 1 700 millions d'euros avec une maturité moyenne de 4,8 ans. Par ailleurs, le Groupe bénéficie de lignes de crédit bilatérales pour 1 110 millions d'euros. 

COMMENTAIRES PAR SEGMENTS D’ACTIVIT​É

Minéraux de Performance (57 % du chiffre d’affaires consolidé)

Minéraux de Performance 2019-2020

Le chiffre d’affaires du segment ​​Minéraux de Performance recule de 7,7 % à périmètre et taux de change constants en 2020. Il s'appuie sur une tendance positive au second semestre (+ 4,7 % au quatrième trimestre). Sur la base des données publiées, le chiffre d’affaires baisse de 9,8 % en raison d’un effet de change négatif de 67,5 millions d’euros (- 2,8 %). Ce recul a été en partie compensé par un effet de périmètre positif net de 16,7 millions d’euros (+ 0,7 %) lié à la déconsolidation des filiales nord-américaines de talc et à l’acquisition d’EDK (novembre 2019), un producteur de carbonate de calcium au Brésil et de Cornerstone Industrial Minerals Corp. (avril 2020), un producteur de perlite de haute qualité́ en Amérique du Nord.

Le chiffre d’affaires de la zone Amériques s’inscrit en baisse de 7,1 % à périmètre et taux de change constants en 2020. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires est en retrait de 6,3 % en organique. Les marchés des peintures, du caoutchouc, des polymères et des céramiques ont poursuivi leur reprise au quatrième trimestre, entraînés par la construction et l’automobile. La bonne performance de la filtration et des sciences de la vie a été soutenue par une forte activité dans les secteurs pharmaceutique et agricole. Certaines fermetures de papeteries et la baisse de la demande ont pesé sur le marché du papier au quatrième trimestre.  

Le chiffre d’affaires de la zone ​Europe, Moyen-Orient et Afrique a diminué de 10,1 % à périmètre et taux de change constants en 2020. Au quatrième trimestre (- 0,2 %), l'activité a été tirée par le fort rebond des secteurs de la construction (peintures et revêtements), de l’automobile (plastique, absorbant) et du carton et des emballages, tandis que la demande de papier était restée faible. Des tendances contrastées ont caractérisé le marché des biens de consommation : avec la contraction de la demande dans la filtration alimentaire, d’une part et la progression des applications pharmaceutiques et agricoles, d’autre part.

Le chiffre d’affaires en ​​Asie-Pacifique a reculé de 6,5 % à périmètre et taux de change constants en 2020. Le rebond observé au quatrième trimestre (+ 7,9 %) provient du dynamisme des ventes de graphite et de carbone pour l’énergie mobile, et du renforcement de la reprise des minéraux de spécialité pour plastiques, peintures et revêtements. 

L’EBITDA courant de ce segment s’établit à 429,8 millions d’euros en 2020, avec une marge de 19,7 %.

Matériaux et Solutions de Haute Température (43 % du chiffre d’affaires consolidé)

Matériaux et Solutions de Haute Température 2019-2020

Le chiffre d’affaires réalisé par le segment Matériaux & Solutions de Haute Température a baissé de 14,3 % en 2020, mais a affiché une nette amélioration au quatrième trimestre, à périmètre et taux de change constants (- 0,9 %). Sur la base des données publiées, le chiffre d’affaires recule de 16,6 % en 2020, en raison d’un effet de change négatif de 30,0 millions d’euros (- 1,5 %) et d’un effet de périmètre de 14,8 millions d’euros (- 0,7 %). Ce dernier prend en compte la cession d’actifs non stratégiques (magnésie fondue,​ mars 2019), ainsi que l’acquisition de nouvelles activités : Shandong Luxin Mount Tai Co., un producteur chinois de minéraux pour abrasifs (décembre 2019), Hysil en Inde (juillet 2020), Sunward Refractories à Taiwan (novembre 2020) et Haznedar en Turquie (décembre 2020), trois producteurs de solutions réfractaires.

Le chiffre d’affaires des​​ Solutions de Haute Température diminue de 15,1 % à périmètre et taux de change en 2020, bien que l’activité ait commencé à recueillir les fruits de la reprise sur les marchés finaux (sidérurgie, fonderie pour l’automobile) au quatrième trimestre (- 0,2 % par rapport à 2019).

Le chiffre d’affaires de l'activité Réfractaires, Abrasifs et Construction s'inscrit en retrait de 13,6 % à périmètre et taux de change constants en 2020. Au quatrième trimestre (+ 0,5 %), le marché́ des réfractaires et des abrasifs a commencé à se redresser, particulièrement en Europe, entraîné par la sidérurgie et l’automobile ; le segment de la construction et des infrastructures (ciments de spécialité́) s’est maintenu à un haut niveau.

L’EBITDA courant du segment s’est élevé à 188,4 millions d’euros, soit 11,4 % du chiffre d’affaires en 2020. 

Point sur la résolution potentielle des passifs historiques liés au talc aux É​tats-Unis

Le 27 janvier 2021, le tribunal fédéral compétent du Delaware a approuvé le document de soumission du projet de Plan de réorganisation (« Disclosure Statement ») proposé pour les filiales talc nord-américaines au vote des créanciers et des plaignants dans le cadre des contentieux américains sur le talc (vote attendu d’ici la fin mars). 

Sous réserve d’approbation du Plan par les créanciers à la majorité qualifiée, l’audience finale en vue de son adoption définitive devant la cour américaine compétente devrait débuter le 21 juin 2021, la sortie du « Chapter 11 » pouvant intervenir durant l’été 2021.

Parallèlement, la vente des actifs et activités des filiales nord-américaines de talc à Magris (une société de capital-investissement canadienne) a été réalisée le 17 février, au prix de 223 millions de dollars américains. 

La provision passée dans les comptes consolidés d’Imerys est jugée adéquate pour couvrir les conséquences financières attendues du Plan et la résolution des passifs historiques liés à l’activité talc du Groupe aux États-Unis.

P​rincipaux objectifs clés pour 2022

Imerys confirme être en bonne voie d’atteindre les principaux objectifs fixés pour 2022 lors de sa journée investisseurs 2019. La marge d’EBITDA courant devrait continuer à progresser en 2021 et 2022.

Objectifs-clés pour 2022

Webcast sur les résultats annuels 2020

Le communiqué de presse peut être consulté sur le site internet du Groupe ​ www.imerys.com​. Imerys organisera un webcast en direct à 11h00 (CET) le 18 février 2021 pour présenter les résultats 2020, accessible sur le site internet du Groupe ​www.imerys.com​.

Calendrier financier
  • 29 avril 2021 : Résultats du premier trimestre 2021
  • 10 mai  2021 : Assemblée Générale des actionnaires
  • 27 juillet 2021 : Résultats du premier semestre 2021
  • 2 novembre 2021 : Résultats du troisième trimestre 2021

Ces dates sont provisoires et susceptibles d’être mises à jour sur le site web du Groupe : https://www.Imerys.com/finance​. 

---------------------------------------------------------

Leader mondial des spécialités minérales pour l’industrie avec un chiffre d'affaires de 3,8 milliards d’euros et 16 400 salariés en 2020, Imerys offre des solutions fonctionnelles à haute valeur ajoutée pour un grand nombre de secteurs, depuis les industries de procédés jusqu’aux biens de consommation. Le Groupe mobilise sa connaissance des applications, son expertise technologique et sa maîtrise des sciences des matériaux pour proposer des solutions basées sur la valorisation de ses ressources minérales, des minéraux de synthèse et des formulations. Celles-ci apportent des propriétés essentielles aux produits de ses clients et à leurs performances, comme par exemple réfractarité, dureté, conductivité, opacité, durabilité, pureté, légèreté, filtration, absorption, ou hydrophobie. Imerys s’inscrit dans une volonté affirmée de développement responsable en particulier pour contribuer à l’émergence de produits et procédés respectueux de l’environnement. 

Des informations plus complètes sur Imerys ​ peuvent être obtenues sur son site Internet (w​ww.imerys.com), rubrique Information Réglementée, notamment dans son Document d’Enregistrement Universel déposé auprès de l'Autorité ​ des marchés financiers le 24 mars 2020 sous le numéro D. 20-0175 (également disponible sur le site Internet de l'Autorité des marchés financiers, www.amf-france.org). Imerys attire l’attention des investisseurs sur le chapitre 2 « Facteurs de risques et Contrôle Interne » du Document d’Enregistrement Universel.

Avertissement sur les prévisions et les informations prospectives : ​ les déclarations présentées dans ce document contiennent des prévisions et des informations prospectives. Les investisseurs sont alertés sur le fait que ces prévisions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d'Imerys, qui peuvent impliquer que les résultats et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou induits.

---------------------------------------------------------

Relations investisseurs/analystes : 
Vincent Gouley : +33 (0)1 49 55 64 69
finance@imerys.com

Contacts presse :
Claire Lauvernier : +33 (0)1 49 55 66 65
Hugues Schmitt (DGM Conseil) : +33 (0)1 40 70 11 89

Fermer

Vous souhaitez plus de renseignements sur :

À propos de vous :
* Champ requis