Aller au contenu principal
Groupe
Notre Histoire
Transformer pour Valoriser. L’histoire d’Imerys.
Découvrez comment Imerys est devenu le leader mondial des spécialités minérales pour l’industrie.

    1880

    La famille Rothschild regroupe une partie de ses intérêts miniers et métallurgiques en une entreprise appelée Peñarroya. Pendant près d’un siècle, le cœur de son activité repose sur l’extraction et la transformation de métaux non ferreux.
     

    Alt_Text

    DANS LES ANÉES 1900

    1974

    Près d'un siècle après sa création, l’entreprise Peñarroya, devenue une entreprise indépendante, diversifie son activité en procédant au rachat d’une société française évoluant sur le marché de la tuile en terre cuite, puis d’une société américaine spécialisée dans la production d’acier et la transformation des métaux. Elle crée ainsi une société holding sous le nom d’Imetal pour gérer sa nouvelle activité.

    1985

    L’acquisition de la société française Damrec représente le premier investissement significatif dans les minéraux réfractaires et céramiques. L’entreprise commence ainsi à se désengager de la métallurgie des non-ferreux pour centrer son activité sur les minéraux industriels. Le Groupe se structure ensuite en trois pôles d’activités : les Matériaux de Construction, les Minéraux Industriels et la Transformation des Métaux.

    Dans les années 1990

    Imetal met l'accent sur le développement des minéraux industriels, en réalisant des acquisitions entre autres au Brésil, en France, au Canada, en Suisse, en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis, et dans des secteurs tels que le kaolin, les carbonates de calcium, les minéraux réfractaires, les réfractaires monolithiques, les argiles plastiques, les pâtes céramiques (avec KPCL), le graphite et les pigments blancs.

    1999

    À la fin de la décennie, suite à ces acquisitions et à quelques cessions, la société est entièrement centrée autour de la transformation des minéraux industriels. Afin de traduire cette évolution, Imetal change de nom et devient Imerys, et poursuit son développement en élargissant continuellement sa gamme de produits, en étendant son maillage géographique et en pénétrant de nouveaux marchés.
     

     

    DANS LES ANÉES 2000

    2000-2003

    Au début des années 2000, Imerys intègre à son portefeuille de nouveaux minéraux – des argiles, du feldspath et de l’halloysite – et consolide sa position sur d’autres secteurs, comme les corindons (alumine et bauxite fondues), tout en élargissant sa présence en Asie, en Amérique et en Europe.

    2005

    Le Groupe réalise plusieurs acquisitions importantes, et procède notamment au rachat de Lafarge Réfractaires Monolithiques, qui permet à Imerys de devenir le leader européen des réfractaires monolithiques, et de World Minerals aux États-Unis, leader mondial des minéraux de filtration et de performance, apportant ainsi à l’entreprise de nouveaux minéraux : la diatomite et la perlite.  L’année s’achève sur l’acquisition de la société française Denain Anzin Minerals, qui apporte à Imerys des gisements de feldspath, du mica, du quartz et du kaolin en Europe.

    2008-2010

    Les acquisitions se poursuivent jusqu’à la fin de la décennie avec l'ajout des argiles calcinées, d’importantes réserves de marbre blanc de haute qualité en Malaisie, en Chine et au Vietnam, et plusieurs carrières de feldspath aux États-Unis, en Inde et en Turquie. Des acquisitions aux États-Unis et au Canada viennent ensuite compléter le portefeuille de minéraux du Groupe avec un mica de haute qualité.

    Simultanément, au cours de la décennie et au fur et à mesure des acquisitions, Imerys commence à renforcer sa position d’entreprise responsable, en créant le Challenge Développement Durable au niveau global (2004), en introduisant une Charte Sécurité et le Système de Sécurité Imerys (2005) pour soutenir une amélioration continue de la sécurité, en parallèle des « Serious 6 » (2007), un ensemble de protocoles relatifs à la sécurité visant à prévenir les blessures graves et les accidents mortels. La société introduit également un Code de Conduite des Affaires affirmant l’engagement d’Imerys pour un comportement éthique et la Charte Environnement, Hygiène et Sécurité (2006).
     

     

    DEPUIS 2010

    2011

    Imerys commence les années 2010 avec l’acquisition du Groupe Luzenac et devient ainsi le leader mondial de la transformation du talc. Simultanément, le Groupe s'associe pour constituer la joint-venture The Quartz Corp,  permettant ainsi d’accompagner la demande croissante de quartz de haute pureté destiné aux segments des semi-conducteurs et de l’industrie photovoltaïque.

    La poursuite de son développement dans la production existante mais également dans de nouvelles gammes de produits et sur de nouveaux marchés dans des zones à forte croissance se traduit par l'augmentation de la capacité de son usine de noir de carbone en Belgique (2013) et la première implantation industrielle d’Imerys au Moyen-Orient, une usine de production d’alumine fondue à Bahreïn (2013).

    Les acquisitions suivantes incluent S&B (2015), acteur mondial dans le secteur de la bentonite, des fondants pour coulée continue de l’acier, la wollastonite, et les solutions à base de perlite ; et Kerneos (2017),  leader mondial des liants de haute performance à base d’aluminates de calcium. Le Groupe réalise également plusieurs acquisitions organiques qui lui permettent d'élargir son offre de produits spécialisés et de continuer à développer sa présence dans des pays tels que le Brésil, l’Inde et la Chine.

    En parallèle, Imerys augmente ses initiatives responsables, et introduit ImerPlast™ (2015), une solution minérale récompensée qui facilite le recyclage des polymères en mélange. Le Groupe crée également un programme d’excellence opérationnelle appelé I-Cube, pour renforcer, systématiser et ancrer une culture d'amélioration industrielle continue sur tous les sites.

    Un programme de sensibilisation à la sécurité, Take 5, est également lancé (2014) afin de s’assurer que tous les employés prennent le temps de bien évaluer les risques avant d’entamer toute tâche qui se présente dans le cadre de leur travail, et les protocoles de sécurité « Serious 6 » évoluent et deviennent « Serious 7 » (2016) pour couvrir les activités considérées comme présentant le risque le plus élevé de blessures et de décès dans l’industrie. En 2017, la société réalise sa première enquête sur l’engagement du personnel.

    2018-2019

    Imerys poursuit la transformation de son portefeuille d’activités pour se positionner comme entreprise centrée autour des minéraux industriels et pour renforcer son potentiel de croissance.

    En 2018, à l’issue d’une revue stratégique approfondie, Imerys annonce la mise en place de changements dans son organisation managériale. L’objectif est de se concentrer davantage sur les besoins du marché et d’accompagner le repositionnement réussi du Groupe sur les spécialités minérales pour l’industrie. Le Groupe s’organise désormais autour de deux segments et regroupe 5 nouveaux périmètres.

    La restructuration actuelle d’Imerys permettra à la société d’être plus simple, plus efficace, et davantage orientée marchés et clients.

    Le Groupe introduit également une version actualisée du Code de Conduite des Affaires, disponible dans 23 langues et doté d’un système de reporting plus solide, incluant un nouveau service d’alerte de violation de celui-ci.
     


     

    En savoir plus sur Imerys

    Fermer

    Vous souhaitez plus de renseignements sur :

    À propos de vous :
    * Champ requis