Actualités business

En lançant un projet d’exploitation de lithium en France, Imerys apporte sa pierre à l’édifice de la transition énergétique

Imerys a annoncé le 24 octobre le début du projet EMILI en présence de représentants du Gouvernement, d’élus et d’autorités locales.

Beauvoir PR - 24/10/22

C’est tout naturellement sur le site de Beauvoir qu’Alessandro Dazza, directeur général d’Imerys, a annoncé le lancement d’EMILI (Exploitation de Mica LIthinifère par Imerys) le 24 octobre 2022. Un événement auquel ont assisté plusieurs représentants de l'État et élus des collectivités locales : Valérie Hatsch, préfète de l’Allier, Claude Riboulet, président du Conseil Départemental et Stéphanie Dupuy-Lyon, directrice de la Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature (DGALN), rattachée au Ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des territoires.  

Les élus locaux, notamment les maires d'Echassières et des communes alentour, Véronique Pouzadoux, présidente de la Communauté de communes et des partenaires d’Imerys comme le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), étaient présents. Au cours des mois précédents, les élus locaux avaient déjà été associés à plusieurs réunions de présentation du projet, et la concertation va désormais s’amplifier.

Une réponse forte aux enjeux de transition énergétique

Le lancement du projet EMILI positionne Imerys comme un acteur clé de la transition énergétique. Ce projet majeur d'exploitation de lithium sur le site de Beauvoir, dans l’Allier, va en effet permettre la production annuelle de 34 000 tonnes d'hydroxyde de lithium à partir de 2028. Un changement d’envergure pour le Groupe, qui deviendrait ainsi un fournisseur de premier plan du marché européen des batteries. EMILI permettra également d'accroître la souveraineté industrielle de la France et de l'Europe en contribuant au développement d’une filière intégrée de production de batterie, à l'heure où les fabricants et les constructeurs automobiles sont fortement dépendants des importations de lithium.

Le Gouvernement s’est associé au lancement du projet dans le communiqué de presse publié le même jour sur le site d’Imerys. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique a déclaré : « Je salue le lancement par Imerys de la première exploitation de lithium bas carbone en France. Ce projet, exemplaire sur le plan environnemental et climatique, réduira drastiquement nos besoins d’importation de lithium et permettra de produire près de 700 000 batteries de véhicules électriques par an. Il contribuera à l’objectif fixé par le Président de la République de produire 2 millions de véhicules électriques en France d’ici 2030 et sera soutenu par le Gouvernement. »

Une mine responsable, conçue en concertation avec les parties prenantes

Sur place, Alessandro Dazza a ouvert son discours en rappelant la genèse du projet. La présence d’un gisement de granite riche en lithium sous la carrière, décelée dès les années 60, a été confirmée par la campagne de sondages préliminaires de 2020. L’attractivité du gisement a ensuite été confirmée davantage par la dernière campagne de sondages menée en 2022.

Avant de passer à la parole à Valérie Hatsch et à Claude Riboulet (voir encadré), Alessandro Dazza a également souligné les engagements d’Imerys en termes de conception et de développement d’une mine responsable, conformément aux normes et aux pratiques les plus respectueuses de l’environnement. « Forts de notre expertise en matière d’extraction et de transformation des minéraux, de notre excellence opérationnelle, et de notre capacité à le faire de manière responsable et durable, nous développerons ici, à Beauvoir, un des plus principaux projets européens de valorisation du lithium », a-t-il notamment déclaré.

Il a enfin précisé le calendrier du projet, qui prévoit, sous réserve des autorisations nécessaires et des concertations avec les parties prenantes, une exploitation commerciale à partir de 2028. Avec, à la clé, des investissements supérieurs à un milliard d’euros et la création de plus d’un millier d’emplois directs et indirects.

La cinquantaine de participants a aussi été invitée à se rendre auprès d’un des lieux de sondages géologiques. Une manière concrète de mesurer le caractère exceptionnel de ce projet, aussi bien pour Imerys que pour l’ensemble de ses parties prenantes.

EMILI en 3 chiffres clés

34 000
tonnes par an de production d’hydroxyde de lithium
1 Md €
d’investissements pour la construction
2028
Mise en service

Pour en savoir plus : rendez-vous sur le site dédié au projet EMILI.

Le discours d'Alessandro Dazza
Le discours d'Alessandro Dazza
Le discours de Valérie Hatsch, Préfète de l’Allier
Visite des lieux de sondages géologiques
Visite des lieux de sondages géologiques
Visite des lieux de sondages géologiques
Beauvoir PR - 24/10/22
Visite des lieux de sondages géologiques

Ils ont notamment déclaré durant leurs allocutions :

Les promesses du projet Emili sont nombreuses. Pour les réaliser au plus vite, nous devons ensemble ouvrir une nouvelle étape – celle de la concertation avec les acteurs concernés. Je sais que beaucoup a déjà été fait par Imerys sur ce sujet. De longue date, vous avez rencontré l’ensemble des maires concernés et travaillé avec les services de l’État. Vous avez également intégré dans votre projet une dimension éthique […]  J’ai la conviction profonde que prendre le temps de la concertation à chaque étape du projet nous permettra d’accélérer sa concrétisation.

Valérie Hatsch
Préfète de l’Allier - 24/10/2022

Dès le début [du projet], j’ai pu mesurer combien votre préoccupation d’être dans une démarche aboutie du point de vue environnemental est prégnante […] J’ai pu mesurer combien vous aviez, à travers vos équipes, à cœur d’être exemplaires [...] Nous sommes [le département] évidemment en faveur des transitions énergétiques, pourvu qu’elles soient respectueuses de notre patrimoine historique bâti et de nos patrimoines naturels.

Claude Riboulet
Président du Conseil Départemental de l’Allier - 24/10/2022

Articles qui pourraient vous intéresser

Glomel - vue panoramique de carrière
Actualités locales

Production d’andalousite à Glomel : concilier les enjeux stratégiques et environnementaux

Niché au cœur de la Bretagne, Glomel abrite un trésor géologique inestimable : un gisement d’andalousite d'une qualité exceptionnelle, exploité par Imerys depuis plus d’un demi-siècle. Partons à la découverte de ce précieux « or rose breton », de son processus d'extraction à ses multiples applications industrielles, en passant par l'engagement d'Imerys pour une exploitation responsable et durable.

En savoir plus
New energy recovery plant turns waste gas into electricity at Willebroek, Belgium
Actualités business

Une nouvelle usine de valorisation énergétique transforme le syngas en électricité à Willebroek, en Belgique

Avec la construction d'une nouvelle usine de valorisation énergétique sur son site de Willebroek, Imerys capte l'énergie contenue dans le syngas, un co-produit issu de la fabrication du noir de carbone. Réalisé en partenariat avec le fournisseur d'énergie E.ON, ce projet réduira considérablement l'empreinte environnementale du noir de carbone, un additif clé des batteries lithium-ion qui favorisent la transition vers une énergie propre.

En savoir plus
Leap - banner image
Articles sur nos produits

Des liants spéciaux ultra-réactifs pour une performance durable : LEAP ®

Faire beaucoup plus avec moins. C'est le défi que se sont lancé les experts Imerys en concevant la nouvelle génération de liants spéciaux, destinés à un marché qui demande davantage de performance tout en réduisant les quantités utilisées et l’impact environnemental.

En savoir plus